Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 18:22

Yopla!

Un petit post surtout fait pour virer ces horribles pub!

Pas mal de trucs à vous montrer, encore un peu de patience, ça arrive ;)

En attendant voilà mon affiche pour la Fake Parade 2014!

Fake Parade III
Repost 0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 15:20

Je reviens, bientôt, une fois de plus, oui oui on y croit.

Les petites sirènes grandissent et vont balancer des cocktails Molotov dans des manifs.

Des fois elles ne balancent rien mais finissent tout de même encerclée par les requins, qui leur colle des amendes aussi salées que l'océan.

Heureusement il existe des eaux pas encore trop troubles ou la solidarité règne en maître.

On appelle ça une soirée de soutient et c'est le premier mars à la Zona Mutante!

à bientoch mes petitEs dauphins!

plouf!

Badass Ariel
Badass Ariel
Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 13:14

Argumentaire malhonnête pour débat malhonnête.

Parce que votre argumentaire puant et soi-disant basé sur des questions financières (mais ne relevant pas du tout de croyances religieuses ou personnelles hein ?! non non non promis juré) commence un peu à me courir sur le système, voici ce que cela donne si on inverse les rôles.

Vous ne voulez pas que mon avortement soit remboursé ? D’accord, mais si l’on suit votre logique, moi qui, comme énormément de femmes et d’hommes, ne souhaite pas avoir d’enfant, je ne vois pas pourquoi je continuerais à payer pour la maternité des autres.

Car oui, si le prix d’un avortement varie entre 500 et 2000 Frs selon la méthode employée, le coût d’une grossesse le dépasse largement. Voici quelques chiffres intéressants :

Prix moyen pour un accouchement sans complications aux Hôpitaux Universitaires de Genève en classe commune: 9’498 CHF (y.c. frais relatifs au soins du nouveau né)

Mais ce n’est pas tout ! L’assurance de base offre aussi :

­– Sept examens de routine et deux échographies pendant la grossesse

– Une participation de 100 francs aux cours de préparation à l’accouchement

– Trois consultations d’allaitement et une visite de suivi

A noter aussi que ce coût ne prend pas en compte les complications potentielles liées à une grossesse.

Aucune franchise et aucune quote-part ne sont réclamées sur les soins liés à la grossesse (sauf en cas de complications).

Mais vous me direz que comparer une grossesse à un avortement c’est pas bien, la grossesse est un bonheur, un bien pour l’avenir de la naZion (on trouve d’ailleurs sur un des sites qui vous soutient la liste des 33 raisons les plus stupides et égoïstes d’avoir des gosses : http://www.mamma.ch/fr/bon-a-savoir/33-raisons-d-avoir-un-bebe/ ) ! L’avortement c’est un traumatisme, une douleur, ça laisse des traces…

Soit, dans ce cas là, parlons aussi des traumatismes et risques liés à la grossesse :

Commençons avec le plus glamour, le risque d’incontinences anales et autres joyeusetés dues au déchirement du plancher pelvien durant l’accouchement : http://titan.medhyg.ch/mh/formation/print.php3?sid=21629

On continue sur la lancée avec la dépression périnatale, parce que non, un accouchement ce n’est pas « que du bonheur » :

La dépression prénatale touche en moyenne 15 à 20% des femmes

La dépression postnatale touche en moyenne 13% des femmes

http://ge.ch/dares/SilverpeasWebFileServer/RapportENTRETIEN_PRENATAL14.06.10.pdf?ComponentId=kmelia1037&SourceFile=1276585452235.pdf&MimeType=application/pdf&Directory=Attachment/Images

Et la revue médicale Suisse nous annonce même le chiffre d’une femme sur quatre.

http://rms.medhyg.ch/numero-144-page-392.htm

Bien sûr, on peut aussi imaginer qu’avec votre initiative le nombre de grossesses non-voulues, mais tout de même menées à termes, augmenteront et avec elles les risques de dépressions!

Parlons maintenant de mortalité infantile et périnatale, bien que très faible en suisse (environ 1 cas sur 1000 dans le cas d’enfant nés à terme) elle augmente toutefois un peu pour les naissances précoces.

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/14/02/03/key/01.html

D’ailleurs au sujet des naissances précoces, et là vous allez rire, la Suisse est en deuxième position des pays ayant le plus haut taux de naissances prématurées, soit 9% ! Ce qui veut dire des jours de couveuse (et ça coute combien aux assurances ça ?) mais aussi des techniques de préventions parfois très pénibles pour la mère quand des risques sont détectés durant la grossesse. (notamment l’occlusion totale du col de l’utérus pour éviter que les bactéries remontent jusqu’au foetus)

http://www.hebamme.ch/x_data/heft_pdf/2008-01-29_31.pdf

Que du bonheur !

Un des risques de complication les plus fréquent est le diabète gestationnel, qui touche tout de même de 10 à 15% des femmes durant leur grossesse.

Il est intéressant de noter que 25 à 50% des patientes risque ensuite de développer un diabète de type 2 après l’accouchement ! Ces risques concernent surtout certaines catégories de femmes notamment les plus de 30 ans ou celles atteintes d’obésité.

http://www.diabetesgesellschaft.ch/fr/le-diabete/le-diabete-gestationnel/

Je pourrais continuer longtemps la liste des risques et trauma liés à la grossesse et l’accouchement mais je crois qu’on va s’arrêter là, les chiffres sont facilement trouvable sur internet.

Si l’avortement peut comporter des risques pour la santé physique et psychique de la femme, la liste des complications liées à la grossesse est tout aussi impressionnante. On ne va pas interdire aux femmes d’accoucher sous ce prétexte non ? Votre argument est donc uniquement basé sur un jugement de valeurs : une femme qui a des enfants est valorisée tandis que celles qui choisissent de ne pas enfanter sont encore et toujours stigmatisées… Et même avec toutes les méthodes de contraceptions, je vous rappel que NON le risque zéro n’existe pas ! De plus nous ne supportons pas toute les contraceptifs hormonaux et encore aujourd’hui, la plupart des gynécologues refusent de mettre un stérilet aux femmes n’ayant pas accouché, et ce malgré de récentes avancées médicales en la matière ! L’accès à la contraception est libre mais pas toujours aussi simple et évidente que cela. Notons aussi que les recherches en matière de contraceptions pour homme sont rares et peu financées, créant ainsi un partage complètement inégalitaire de la prise de risque lors de l’acte sexuel !

Un petit mot maintenant sur votre argument concernant le renforcement du pouvoir décisionnel des parents sur l’accouchement des mineurs. Déjà je crois qu’il est important de noter que d’un point de vu statistique nous avons le taux de fécondité des adolescentes le plus bas en comparaison aux autres pays Européen. En 2011, seulement environ 2 adolescentes sur 1000 étaient concernées (cela comprend les grossesses menées à terme et les avortements) et ce chiffres est stable depuis des années. En tout, cela représente par exemple 12 à 15 naissances à Genève par année, et ce chiffre reste stable lui aussi. L’avortement des ado était à 4,4/1000 en Suisse pour 2012

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/01/04/blank/01/02/02.html

http://www.svss-uspda.ch/fr/suisse/adolescentes.htm

De plus, si des adolescentes choisissent de ne pas en parler à leurs parents, c’est qu’elles peuvent aussi avoir leurs raisons. Selon vous, ne pas mettre les parents au courant réduirait leur choix entre grossesse et avortement.

Vous pensez sincèrement que les plannings familiaux sont là uniquement pour nous pousser à avorter ? Ils peuvent également fournir une documentation objective et neutre sur ce que signifie une grossesse et les démarches à entreprendre, si c’est là le chemin choisi par la jeune femme enceinte. Si les structures institutionnels sont neutres, les parents ne réussissent pas toujours à l’être, certains développent même des réactions de rejet envers leurs enfants. Les violences psychologiques qui en découlent pour la jeune fille exclue, peuvent avoir de lourdes conséquences. Ce n’est pas pour rien si des foyers pour jeune maman existent, ils servent aussi à recueillir celles dont les familles n’ont pas accepté leur maternité. (Mais pas que, ils ont évidemment bien d'autres utilités.)

Certains parents peuvent aussi pousser leurs enfants à avorter contre leur gré ou au contraire faire pression pour qu’ils le gardent. Dans les deux cas, le non-respect du choix de la jeune filles à de graves conséquences. La grossesse doit rester un choix personnel car, une fois menée à terme, elle bouleversera de façon radicale et à long terme la vie de la jeune mère. Il est impératif que le choix puisse être fait de façon libre et en toute connaissance de cause. Si une adolescente n’a pas assez confiance en ses parents ou connaît d’avances leurs opinions sur le sujet, il est dangereux de la forcer à révéler sa grossesse. Renforçons plutôt les structures d’aides associatives, pour qu’elles puissent faire un choix basé sur des informations objectives et être aidées par des médiateurs pour l’annoncer aux parents, dans le cas où elles souhaiteraient garder l’enfant. Ne prenons pas le risque d’imposer quoique ce soit, mais soyons là pour écouter et accompagner !

Un article intéressant sur le foyer Arabelle qui constate depuis quelques années une recrudescence des violences faites aux jeunes mères :

http://archives.tdg.ch/geneve/actu/foyers-submerges-jeunes-meres-violentees-2010-07-08

Vous nous présentez la maternité comme un tableaux champêtre et idyllique et l’avortement comme une espèce d’enfer sur terre aux milles dangers, mais si l’on prend la peine de faire un minimum de recherche sur ce que signifie véritablement la grossesse pour bon nombre de femmes, votre argument paternaliste et sécuritaire ne tient pas la route. Plutôt que de perdre votre temps et votre argent dans le combat anti-IVG, si le sort des femmes et leurs maternité vous préoccupe autant que ça, pourquoi ne pas investir dans la recherche pour le bien-être des femmes durant leurs grossesses et leurs accouchements ? Car dans ce domaine tout n’est pas rose et de nombreuses améliorations sont encore à faire !

Maintenant que nous avons passé en revue le coût d’une grossesse et ses risques pour la santé, il est temps de parler de liberté de conscience :

Vous nous dites qu’il n’est pas juste de payer pour l’avortement des autres alors que cette pratique est contraire à votre éthique.

Mais si l’on continue là-dessus les non-fumeurs pourront aussi décider de lancer une initiative contre le remboursement des cancers dus à la clope (et vu le coût de leur traitements, autant les condamner à mort) ou ne plus payer pour les maladies liées à l’alcoolisme, et pourquoi les piétons devraient rembourser les accidentés de la route qui en plus polluent l’atmosphère ? C’est vrai après tout, la solidarité c’est tellement ringard !

Il est aussi très drôle de constater que ceux qui invoquent la liberté de conscience dans le cas de l’avortement, s’abstiennent de le faire en ce qui concerne le service militaire qui coûte pourtant beaucoup d’argent à notre société !

Je ne souhaite pas avoir d’enfant et personnellement avec les catastrophes écologiques crées par la surpopulation je trouve ça plutôt irresponsable de vouloir rajouter en plus des grossesse voulues, des enfants non désirés au tableau des naissances. Alors je fais quoi ? Une initiative pour une politique de l’enfant unique comme en Chine ? Une initiative contre le remboursement des frais médicaux liés à l’accouchement ? Après tout la grossesse n’est pas une maladie non ? C’est un choix d’ordre privé…

Vous trouvez cet argumentaire grossier et exagéré ? Sans doute oui. Tout autant que le vôtre. Ce que je tente de vous démontrer c’est que dans le cadre d’une démocratie directe le bien-être de la population doit impérativement passer avant les considérations d’ordre personnelles, financière ou religieuses. Or tout ce que vous aurez gagné si cette initiative venait à passer sera de mettre les femmes précarisés dans des situations plus que difficiles.

Vous nous parlez de choix mais ou est-il quand on n’a pas les moyens de se payer un avortement ? Dois-je vous rappeler que la pauvreté touche quand même près de 10% des Suisses et que ce chiffre atteint les 20% dans le cas des personnes élevant seules leurs enfants ? Qu’une des couches de population la plus touchée est celle des femmes qui par ailleurs ont encore des salaires moins élevés que les hommes à travail égale ?

Bon après tout on trouve des cintres et des aiguilles à tricoter à bon prix dans toutes les grandes surfaces et la liste des plantes ayants un effet abortif est plutôt longue. Dommage que dans l’écrasante majorité des cas ces pratiques se soldent par la mort de la femme ou de très graves conséquences sur sa santé.

Et puis après tout de quoi on se plaint, vous qui avez la bonté de nous offrir gracieusement l’avortement dans le cas d’un viol. Le souci c’est qu’il faut porter plainte, et là c’est ballot mais il se trouve que la plupart des femmes n’osent pas le faire. Et quand elles font cette démarche figurez-vous que bon nombre de cas n’aboutissent à rien du tout. C’est con hein ?

Mais ce n'est pas grave, après tout sauver la vie de quelques foetus non voulus et économiser de quoi faire baisser les primes d'assurance d'au moins 5 centimes, c'est tellement plus important que tout cela.

Ayez au moins le courage d’être honnêtes et cessez de vous cachez sous des arguments économiques plus que douteux.

Mais n’oubliez pas : Nos corps nous appartiennent et que vous le vouliez ou non, nous continuerons d’avorter et de nous battre pour le droit des femmes de choisir ou refuser d’être mère. Et ce dans les meilleures conditions possible quelque-soit leurs décisions et le contenu de leurs comptes en banques !

Ne revenons pas en arrière !

Le 9 février, votez un grand NON à l’initiative contre le remboursement de l’IVG.

Clémentine.G

Vous n'avorterez pas nos droits!
Repost 0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 01:35
Queeritude
Queeritude
Repost 0
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 00:15
le 30 Novembre à la Zona

Yop, encore un petit flyers pour la Zona! Désolée de ne rien avoir posté depuis longtemps mais j'étais trop occupée à vivre.

Bisous mutants!

Repost 0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 02:41

Et voilà le nouveau programme de la Zona Mutante, pas encore complet il sera réimprimé au fur et à mesure qu'arriveront les confirmations des groupes. comme d'hab imprimé en N/B sur du papier A4 moisi plié en deux parfumé à la moisissure et au dessous de bras <3

Je crois pouvoir vous annoncer une belle prog et des soirées follements mutantes et rock'n'rollesques en perspective.

Bisous les mutant-es!

recto...

recto...

et verso!

et verso!

Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 23:09
Chomskynerie

Voilà, un petit strip qui trainait dans mon carnet!

Pour le vernissage de l'expo à laquelle je participe toute les infos sont ici:

https://www.facebook.com/events/698131620201327/?fref=ts

Sur ce je retourne bosser, je suis vraiment pas en avance.

Repost 0
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 17:23

OUAIIIIIIIIS!

Pour une fois j'ai pleins d'excuses autres que la procrastination pour justifier mon absence!

La plateforme que j'utilise pour blogguer a opéré une transition et avec ça pas mal de bug et autres joyeuseté et je n'ai tout simplement pas pus avoir accès à mon administration durant un bon mois.

Voilà donc quelques petites illustrations (assorties au flyers de la Fake Parade) pour des badges que je vend prix libre à la Zona. (le premier est taille 25mm et les 3 autres, un peu plus grand, 3,7mm. )

J'en aurai au vernissage prochain de l'expo "mon corps est une planète radioactive." dont je vous parlerai tout bientôt. (Réserve déjà ta soirée du 24 aout chaton)

Je posterai bientôt d'autres modèles et je suis également entrain de réfléchir à la meilleure façon dont je pourrai vous les vendre à distance par la poste, si certains sont intéressés. soon soon.

En vous souhaitant une bonne soirée et à très bientôt (si si, bientôt!)

Clém

Badges
Badges
Badges
Badges
Badges
Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 00:52

Le jeu de mot moisi du samedi soir.

bdnb.jpg

Repost 0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 10:46

zonaflyok.jpg

 

Et voilà, si toi aussi la Lake Parade ne t'inspire rien de bon, viens faire la fête avec nous à la Zona Mutante pour la deuxième édition de la Fake Parade avec de chouette groupes, du houblon, et des coupains!

 

Repost 0

  • Clémentine

Chewbacca a dit.

Until all are free, no one is free.

Archives

Catégories